08/08/2012

Les "Tanguy" plus nombreux qu'avant

Tanguy3.jpg

Le phénomène des "Tanguy", ces jeunes adultes qui continuent de vivre au domicile familial, est entré dans le langage courant mais reste assez méconnu. Ils seraient plus nombreux qu'avant en Belgique mais on dispose toutefois de peu de données précises à ce sujet, selon une analyse effectuée par l'Institut pour un Développement Durable (IDD).

 

Si l'on compare la proportion de jeunes âgés entre 18 et 24 ans habitant avec leurs parents, on constate une augmentation ces dernières années: ils étaient ainsi 76,5 pc en 2004 et 80,4 pc en 2009. Pour les 25-34 ans, après une légère hausse entre 2004 et 2007 (de 14,9 pc à 16,9 pc), la tendance repartait à la baisse en 2009 (14,9 pc).

Au total, en 2009, on dénombrait environ un million de jeunes adultes âgés de 18 à 34 ans qui habitaient avec leurs parents, dont un peu plus de 200.000 avaient entre 25 et 34 ans.

 

Parmi les 18-24 ans habitant encore chez leurs parents, la majorité sont des étudiants (65,8 pc en 2009). Ils sont suivis par les travailleurs à temps plein (19,7 pc) et les chômeurs (6,4 pc).

 

Tendance inversée pour les 25-34 ans, où la majorité possède un emploi à temps plein (69,6 pc en 2009), suivis des chômeurs (9,1 pc).

"L'imaginaire collectif concernant les Tanguy est conforté par les données, surtout pour les 25-34 ans: environ 3/4 d'entre eux ont un boulot et donc des revenus; on peut donc supposer que leur maintien (ou leur retour) à domicile n'est pas - pour l'essentiel - une question d'insuffisance de revenus", souligne l'IDD.

 

Retrouvez-moi sur le site : www.marcvandeweyer.be

Retrouvez-moi sur : Youtube

12:17 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.