07/05/2012

Sarkozy à ses conseillers : "J'arrête"

sarko9.jpg

Au lendemain du sacre de François Hollande, le futur de l’ancien président s’éclaircit un peu plus. Le président sortant aurait annoncé à ses conseillers son retrait de la politique.

 

Xavier Bertrand, ministre du travail, est formel : lorsqu’il a réuni ses troupes à l’Elysée dimanche soir, Nicolas Sarkozy fut limpide sur son avenir. « Je ne serai plus candidat aux mêmes fonctions », a déclaré le président sortant. « Cela ne surprendra personne. Je l’ai dit avant. Cela ne créera pas de psychodrame comme avec Jospin », a-t-il ajouté. Des propos confirmés par plusieurs conseillers du président le citant : « J’arrête la politique ».

 

Pour ne pas désespérer les militants, et alors que la bataille des législatives s’engage, Nicolas Sarkozy s’est montré moins précis : « Une autre époque s’ouvre. Dans cette nouvelle époque, je resterai l’un des vôtres. Vous pourrez compter sur moi pour défendre nos valeurs. Ma place ne pourra plus être la même. » Rappelant ses « trente ans de vie politique », il a certifié : « Mon engagement sera désormais différent. Je m’apprête à redevenir un Français parmi les Français. »

 

Son entourage est dans le doute. Claude Guéant souhaiterait que Nicolas Sarkozy s’engage dans la bataille des législatives. Il en a touché un mot à Henri Guaino, qui a constaté que Nicolas Sarkozy n’en voulait pas, tout comme son épouse, Carla Bruni. Un proche du président battu assure : « Il ne fera pas la bataille des législatives. Mais la vie est longue. Vous le retrouverez en 2017. »

 

Certains députés craignent que Sarkozy reste comme la mauvaise conscience de leur camp, les empêchant de tourner la page. « Il ne fera pas son Giscard », indique Laurent Wauquiez.

 

Retrouvez-moi sur le site : www.marcvandeweyer.be

Retrouvez-moi sur : Youtube

21:46 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.