18/03/2012

Inscriptions : 43.002 élèves ont choisi

secondaire3.jpg

La Communauté française a officiellement arrêté, ce vendredi, la première phase d’inscription des élèves en première année secondaire pour le mois de septembre prochain.

 

Elle s’était ouverte le 27 février sur une nouveauté : cette année, les directions d’écoles encodaient directement sur le serveur informatique toutes les données de l’élève à inscrire.

 

Cela a permis au cabinet de la ministre Simonet (cdH) de prendre connaissance, dès hier soir, du nombre de dossiers rentrés. Au total, des formulaires ont été remplis pour 43.002 élèves, sur un total de 49.000 en droit de le faire.

 

“Le solde, ce sont des enfants dont les parents attendent le résultat du CEB en sachant que l’école de leur choix ne fait jamais partie des établissements qui doivent refuser du monde”, explique le cabinet de la ministre. “Il y a aussi des élèves qui seront scolarisés dans l’enseignement spécialisé, ou en Flandre, si pas à l’étranger…”

 

Le chiffre de 43.002 traduit une relative stabilité : l’an passé, on en était à 42.406 inscrits à la même époque.

 

Mais inscrit ne veut pas forcément dire inscrit. Entendez : le modèle informatique va désormais tourner pour déterminer, assez vite, les élèves dont l’inscription sera déjà validée dans la première école de leur choix. C’était le cas pour 91,5 % d’entre eux l’an passé.

 

Qui en fera partie ? Les parents en seront personnellement avertis pour vendredi prochain au plus tard. Dans les écoles ayant reçu moins de demandes que de places disponibles, il n’y aura bien entendu aucun problème.

 

Dans les écoles où c’est l’inverse (essentiellement à Bruxelles), 80 % des places seront déjà attribuées après intervention de la Commission des inscriptions (Ciri), qui applique une série de critères (fratrie, proximité, etc.).

 

On en gèle 20 % afin, dit-on, de maximiser les chances des déçus de décrocher tout de même une école convoitée dans la liste de neuf qu’ils ont rentrée.

 

L’an passé, 1.200 élèves n’avaient finalement pas obtenu l’école tant espérée…

 

Retrouvez-moi sur le site : www.marcvandeweyer.be

23:02 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.