17/10/2011

Benoît Lutgen veut 300 euros net en plus par mois

Lutgen1.jpg

Le président du cdH Benoît Lutgen plaide pour un relèvement de la quotité du revenu exonérée d'impôt de 6.000 à 9.242 euros. Pour une femme avec deux enfants, en net, cela représenterait 300 euros par mois de plus, dit-il dans une interview à La Dernière Heure. Et d'ajouter que la mesure coûterait 3 milliards d'euros et devrait être étalée sur plusieurs années.

 
A propos des allocations de chômage, M. Lutgen dit que le système actuel n'est pas bon. "La première allocation perçue est trop faible, on doit l'augmenter. Avec une dégressivité ensuite? Je ne suis pas contre. Mais le but doit être d'inciter à retrouver un emploi en revoyant aussi l'accompagnement, les sanctions...".

 
Parmi ses autres propositions budgétaires, le cdH veut revoir le système des intérêts notionnels, "mieux les corseter, avec des conditions liées à l'emploi qui soient aisément vérifiables". Les "lier à la création d'emplois" est cependant "difficile", indique le secrétaire d'Etat cdH au Budget Melchior Wathelet interrogé dans La Libre. Ce dernier préfère les lier à l'investissement.

 
M. Lutgen plaide aussi pour "un véritable monitoring de la compétitivité" des entreprises et est d'avis qu'il faut "lutter contre les effets d'aubaine". Il cite les intérêts notionnels pour les entreprises qui n'en ont pas besoin ou les incitants fiscaux dans le domaine environnemental. "On doit amener les gens à adopter des comportements radicalement différents, mais ne pas laisser profiter des incitants lors d'un changement de véhicule auquel ils auraient de toute façon procédé..."

 
M. Lutgen plaide encore pour une régulation des prix de l'énergie et la fixation de prix maxima. Il dit aussi qu'il ne faut "sûrement pas" supprimer les titres-services.

17:33 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.