18/09/2011

Dormir 9 heures pour ne pas souffrir à l'école

dormir.jpg

Des chercheurs ont démontré que les enfants qui ne dorment pas plus de huit heures par nuit luttent la journée.

 

On ne répètera jamais assez l'importance de bien dormir. Et de faire dormir suffisamment les enfants.


Menée sur 142 enfants du primaire, les scientifiques espagnols ont comparé le nombre d'heures de sommeil avec l'éveil et les compétences des enfants durant la journée.

Quand la réflexion souffre

La plupart des enfants de six ou sept ans qui n'avaient pas dormi suffisamment éprouvaient des difficultés à répondre et travailler en mathématiques.


L'orthographe, la grammaire et la compréhension des énoncés ont également souffert des lacunes nocturnes. La mémoire, heureusement, est toujours active et n'a pas trop souffert.

 

La faute aux technologies

Les scientifiques attribuent le manque de sommeil à "l'augmentation du temps passé à regarder la télévision et l'ordinateur", souligne le Daily Mail.


Ramon Cladellas, de l'Université Autonome de Barcelone, qui a mené l'étude, indique: "La plupart des enfants dorment moins que ce qui est recommandé pour leur développement intellectuel. Celui-ci est entravé parce que le manque de sommeil ne peut pas être récupéré."


"Les élèves qui dorment huit heures ou neuf ont une moins bonne performance que ceux qui dorment neuf ou 11 heures", ajoute-t-il.


Des tâches de routine

Le professeur Russell Foster, chef des neurosciences à Oxford, explique au Daily Mail qu'il "est très clair qu'une nuit de neuf à neuf heures et demie est optimale pour améliorer les performances cognitives chez les pré-adolescents".


Avec moins d'heures de sommeil, "ils ne peuvent effectuer que des tâches routinières, mais ils éprouveront des difficultés à innover et à trouver des solutions à des problèmes complexes. Un bon sommeil est essentiel."

21:26 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.