08/07/2011

De Wever perçu comme étant incapable de négocier

 

De Wever.jpg

Pour la presse belge francophone, le rejet jeudi de la note du formateur Di Rupo par la N-VA montre définitivement que le parti nationaliste flamand est incapable de négocier. Les éditorialistes s'en prennent également vendredi au CD&V.

"La N-VA n'est pas un parti démocratique capable de négocier des compromis mais une formation totalitaire", juge la Dernière Heure. La Libre Belgique se demandait si Bart De Wever était prêt à négocier. "Le doute était permis, il ne l'est plus : la réponse est non", conclut le journal.

Pour les éditions de l'Avenir, la N-VA "veut asseoir son pouvoir par une argumentation monolithique et un refus entêté du compromis". Le journal l'Echo traite le parti nationaliste flamand de "tête de mule". Le Soir considère que le non de la N-VA a le mérite de la clarté et "évite de nous entraîner à nouveau dans le jeu des idiots qui se mentent".

 
"La Belgique ne vaut plus la peine (...). Depuis jeudi 14h, c'est clair. M. De Wever nous l'a dit", réagit Le Soir qui demande à ce dernier d'arrêter de faire croire qu'il souhaite réformer le pays. Les journaux du groupe Sud Presse demandent également d'arrêter de nous faire croire qu'il y a encore un mince espoir et réclament un référendum. "La N-VA poursuit son objectif: mettre la Belgique à genoux".

 
Si le Soir estime la NV-A responsable de la situation actuelle, il considère le CD&V davantage coupable en raison de "sa démonstration jeudi de sa petitesse et d'une forme de lâcheté". Pour la Dernière Heure, le CD&V est devenu une formation "suiveuse et craintive, un ersatz de la N-VA".

 
Pour l'Avenir, le parti chrétien ressent le pressentiment du mâle de la mante religieuse après accouplement. Le CD&V est encore qualifié par la Libre Belgique et Sud Presse comme un "caniche servile des nationalistes flamands" ou un "parti croupion incapable de prendre des décisions".

22:11 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.