21/06/2011

29% des Belges ne font aucun don annuel aux oeuvres humanitaires

don2.jpg

Plus d'un quart des consommateurs belges (29 %) admettent ne faire aucun don annuel aux oeuvres humanitaires. Les femmes enregistrent des résultats inférieurs à ceux de leurs homologues masculins, avec des dons moyens à hauteur de 47,32 euros par an, contre 61,89 euros pour les hommes, d'après une enquête réalisée par YouGov dans le cadre du salon de l'aide humanitaire Aidex, qui se tiendra les 19 et 20 octobre à Bruxelles.

L'enquête révèle également que plus de la moitié des personnes interrogées (59 pc) évitent de verser de l'argent car elles s'interrogent sur la destination et l'usage des dons, tandis que 32 pc préfèrent donner aux associations actives en Belgique.

Le fait d'avoir un lien personnel avec les personnes impliquées dans la catastrophe (46 pc) et la situation socio-économique du pays (25 pc) amèneraient cependant le public à donner davantage aux associations humanitaires.

La majorité des personnes interrogées (55 pc) ont jugé que, parmi les grandes catastrophes qui ont marqué ces dernières années, le tremblement de terre en Haïti mérite le plus de recevoir des aides.

Viennent ensuite le tsunami qui a frappé le Japon (37 %) et les inondations au Pakistan (30 %). En revanche, les inondations en Australie et le tremblement de terre en Nouvelle-Zélande occupent le bas de la liste.

L'enquête a été menée en ligne du 15 au 21 avril par YouGov Plc. auprès de 1.000 personnes en Belgique. Par ailleurs, une autre enquête, menée par la GfK CR Academy de Bruxelles par téléphone entre le 7 et le 18 mars 2011 auprès de 1.004 personnes, révèle que 53 pc des Belges font chaque année des dons à des organisations de charité.

Les résultats de cette enquête montrent également que les Suédois et les Belges sont ceux qui donnent le moins aux organisations religieuses. Quant au montant des dons, 8 répondants belges sur 10 ont l'intention de donner moins de 200 euros, d'après le sondage. 

17:59 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.