25/05/2011

Plus d'un employeur sur trois ne remplit les postes vacants

employeur.jpg

36% des employeurs belges ne parviennent pas à remplir les fonctions vacantes, contre 27% en 2010, révèle une enquête menée par Manpower sur la pénurie des talents et dont les résultats ont été dévoilés mercredi. La Belgique prend la 18e place du classement mondial (39 pays sondés).

Au niveau régional, les employeurs bruxellois ont les plus grandes difficultés à trouver des travailleurs qualifiés (49%). S'ils sont encore 42% dans le même cas en Wallonie, la situation en Flandre (26%) est moins problématique.

La liste des fonctions critiques a peu évolué au fil des ans. Le top 10 est dominé par les techniciens, les ouvriers qualifiés et les ouvriers non qualifiés. Immédiatement suivis par les chauffeurs (poids lourds/caristes), qui arrivaient l'année dernière seulement en sixième position. Font leur entrée dans le classement: les infirmiers/infirmières et les fonctions de management et de direction, respectivement à la cinquième et dixième place. Les collaborateurs informatiques font également leur retour après un an d'absence (7e place). Les 'secrétaires et personnel administratif', 'comptables et profils financiers' et cuisiniers complètent la liste.

"Ces résultats confirment que la guerre des talents fait à nouveau rage alors que l'économie se redresse. Les employeurs doivent prendre conscience qu'ils ne peuvent plus recruter des collaborateurs en un tournemain, juste au moment où ils en ont besoin", commente Philippe Lacroix, managing director de Manpower Belgium.

A l'échelle internationale (34% dans l'ensemble), le Japon (80%) arrive en tête devant l'Inde (67%) et le Brésil (57%). Les pays qui rencontrent le moins de difficultés à trouver du personnel qualifié sont la Pologne (4%), l'Irlande (5%) et la Norvège (9%).

Nos pays voisins ont également du mal à trouver les bons collaborateurs. L'Allemagne est ainsi passée de 29% en 2010 à 40% alors que la France (20%) et les Pays-Bas (17%) restent assez stables.

Quelque 40.000 employeurs dans le monde (dont 750 en Belgique) ont été interrogés pour cette enquête.

19:36 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.