20/02/2011

Facebook facilite la fraude aux devoirs

facebook2.jpg

Les devoirs des élèves passent de plus en plus souvent par les réseaux sociaux comme Facebook. Les élèves scannent leurs travaux ou en prennent une photo qu'ils publient ensuite sur leur profil, pour que leurs camarades puissent ensuite les recopier, constate samedi le journal Het Belang van Limburg.

 

La transmission des devoirs d'un élève à l'autre est un phénomène qui a toujours existé. Mais alors qu'avant les élèves se téléphonaient, l'opération est devenue beaucoup plus simple grâce aux réseaux sociaux. Selon les directions d'école, un test personnel est désormais nécessaire pour évaluer correctement l'élève.

 
"C'est la tâche du système d'enseignement de développer de nouvelles méthodes d'évaluation, permettant de contourner cette forme de "fraude aux devoirs"", estime Hervé Van De Weyer, directeur de formation en management de la communication à la Xios Hogeschool Limburg.

 

12:06 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.