01/02/2011

Le prix des vacances pas influencés par l'instabilité politique

vacances2.jpg

La situation en Egypte ne fera pas grimper le prix des vacances dans les jours à venir, a annoncé mardi Jetair, contredisant ainsi des propos tenus par la Fédération belge des tour-opérateurs dans le journal Het Laatste Nieuws.

 
Au vu de la situation en Egypte, le tour-opérateur a mis en place des vols supplémentaires vers d'autres destinations et plus particulièrement vers les Iles Canaries. "Cette solution ne serait pas possible si l'on augmentait les prix maintenant", explique Hans Vanhaelemeesch.

 
Les vacances d'été ne seront pas non plus plus chères, annonce Jetair. "Les prix augmentent et diminuent en permanence, c'est classique. Mais pour l'instant, il n'y a pas de fluctuation exceptionnelle", souligne Jetair.

 
L'Association belge des tour-opérateurs a avertit mardi dans le journal Het Laatste Nieuws que les prix des hôtels et des billets d'avion pourraient grimper durant les semaines à venir pour des destinations comme le Maroc, les Iles Canaries et la Turquie car la demande supplante petit à petit l'offre pour ces destinations.

 
Les touristes qui ont dû annuler leur voyage en Egypte (ou encore en Tunisie) sont en effet nombreux à réserver en même temps un voyage vers ces endroits. Les voyages tout compris - avec l'hôtel, le vol et l'organisation du voyage - ne devraient, quant à eux, pas être beaucoup plus chers. "Ces prix sont fixés dans la brochure pour toute la saison et sont très rarement augmentés", a indiqué Claude Pérignon de la Fédération belge des tour-opérateurs.

 

18:50 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.