25/10/2010

Les chiffres interpellants du certificat d'études de base

ceb.jpg

Les élèves de sixième primaire ont "cartonné" en juin lors des épreuves pour le certificat d'études de base (CEB), écrit lundi La Libre Belgique.

 
Si l'on savait déjà que 94,9% des élèves avaient réussi, c'est à dire qu'ils avaient obtenu au moins 50% dans chaque branche, il apparaît que leurs scores ont été très élevés.

 
En éveil, 99,2% des élèves ont réussi (98% en 2009). En français, seulement 1,5% des élèves ont obtenu moins que la moitié, contre 6% un an plus tôt. En mathématiques, 4,6% des enfants ont raté pour 7,9% en 2009.

 
L'augmentation de 5% du nombre de lauréats peut s'expliquer par deux raisons: soit l'épreuve était plus facile, soit les enseignants ont mieux préparé leurs élèves. "Nous avons certes entendu que l'épreuve était trop facile. Mais nous allons vérifier cela en comparant scientifiquement la difficulté des épreuves", commente Martine Herphelin, directrice générale adjointe du service général du pilotage du système éducatif.

 
D'autres pointent le seuil de réussite, fixé à 50%. "Est-ce qu'un gosse qui sait lire ou compter à moitié a des chances de réussir en secondaire? ", s'interroge José Soblet, secrétaire général de la fédération de l'enseignement secondaire catholique.

 

17:06 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.