20/09/2010

Une semaine à la rencontre des centres de planning familial

pilule2.jpg

 

La centaine de centres de planning familial qui existent en Communauté Française ouvrent leurs portes au public du 20 au 26 septembre, date de la journée mondiale de la contraception. L'occasion de rappeler qu'ils s'adressent à tous, peu importe l'âge, et que leur aide ne concerne pas que l'avortement et la contraception, mais également l'aide psychologique, sociale ou juridique.

 

A l'occasion du 50ème anniversaire de la commercialisation de la pilule contraceptive en Belgique et du 20ème anniversaire de la loi dépénalisant partiellement l'avortement, l'objectif de ces portes ouvertes est de rappeler que les centres sont des lieux d'accueil ouverts à tous, quel que soit leur âge. Et que si l'avortement et la contraception sont les deux piliers des centres de planning familial, leur mission est bien plus étendue.

 

"Ils accueillent, informent et accompagnent chacun, sans aucune distinction, dans le cadre de consultations médicales, psychologiques, sociales ou juridiques", a expliqué le  ministre en charge de l'Action sociale et de la Famille à la COCOF. Ils ne sont pas destinés uniquement aux adolescents, mais à tous, "de 7 à 77 ans", a-t-il précisé.

 

Durant une semaine, le public aura l'occasion de participer à des ateliers, à des projections de films suivies d'un débat, à des expositions, etc. Les équipes des centres sortiront de leurs locaux pour aller à la rencontre de la population, que ce soit en rue, au marché, dans les gares ou sur les campus.

 

Toutes les informations concernant la semaine portes ouvertes sont disponibles sur le site www.loveattitude.be.

17:51 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.