07/09/2010

Les Belges préfèrent se séparer plutôt qu'aller voter

voter5.jpg

Une majorité de Belges estime qu'on peut passer à la formation d'un gouvernement, selon un sondage réalisé par Dedicated Research pour La Libre Belgique. Seuls les sympathisants de la N-VA jugent les accords déjà conclus insuffisants.

 

Vingt-cinq pour cent des personnes interrogées pensent qu'on peut "certainement" passer à la formation du gouvernement et 31% qu'on peut "probablement" y aller. On compte 32% d'opinions défavorables.

 
En Flandre toutefois, la majorité des opinions favorables n'est que relative. Les sympathisants de la N-va sont les seuls à considérer que les accords institutionnels engrangés sont insuffisants. Concernant les concessions faites par les flamands, 72% des Wallons et 71% des Bruxellois estiment qu'elles ne sont "probablement pas" ou "certainement pas" suffisantes.

 
Une majorité de Belges (57%) souhaitent l'aboutissement des négociations et la formation d'un gouvernement. La scission du pays (14%) est préférée à un retour aux urnes (12%).

 
Enfin, plus de 50% des Wallons et Bruxellois estiment que la crise actuelle est disproportionnée par rapport aux problèmes rencontrés par la population. Ils ne sont que 33% à le penser côté flamand.


Le sondage a été réalisé entre le 3 et le 5 septembre par internet sur un échantillon représentatif de 1.905 électeurs belges de plus de 18 ans.

 

19:46 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.