19/06/2010

Un enfant belge sur six vit dans la pauvreté

pauvreté

Le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies n'est pas tendre avec la Belgique dans ses dernières observations. Le Comité a publié le 11 juin 88 recommandations adressées à la Belgique, soit 56 de plus qu'en 2002. Seize d'entre elles portent sur la pauvreté infantile.


"Un pays riche avec un taux de pauvreté infantile de 16,9%?", s'interroge le Comité, qui s'inquiète du peu de budget alloué aux dépenses sociales en comparaison avec d'autres pays de l'OCDE.


Le Comité recommande de créer d'urgence plus de places d'accueil accessibles à tous les enfants, de rendre les soins de santé accessibles à tous les enfants, de garantir l'égalité d'accès à l'éducation, de mettre fin aux inégalités scolaires dont la Belgique détient le triste record pour les pays riches et d'adopter une approche globale de lutte contre la pauvreté qui tienne compte des groupes les plus vulnérables.


De nombreuses recommandations du Comité portent également sur la participation des enfants. Le Comité demande avec insistance à l'Etat belge de mettre en pratique le droit des enfants d'être entendus dans toutes les procédures administratives et judiciaires qui les concernent.


Les 39 ONG de défense des droits de l'enfant, les institutions indépendantes et les représentants des enfants accueillent très positivement ces recommandations adressées à l'Etat belge. Les acteurs de l'enfance souhaitent que le nouveau gouvernement y soit attentif et voudraient être entendus lors d'une rencontre interparlementaire à la rentrée.

20:36 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.