31/05/2010

1 employeur belge sur 4 a des difficultés à recruter

entretien

Malgré un taux de chômage élevé, un employeur belge sur quatre (27%) éprouve des difficultés à trouver les profils qu'il recherche, révèle une enquête Manpower sur la pénurie de talents. Ce taux a augmenté de 8% par rapport à l'année dernière.


"Le marché de l'emploi reste caractérisé par un profond déséquilibre entre l'offre et la demande de compétences. Il y a trop peu de candidats avec le bon profil, prêts à aller travailler au bon endroit, au bon moment", explique Philippe Lacroix, directeur de Manpower Belgium.


Cette pénurie de main-d’œuvre concerne principalement les ouvriers qualifiés, le personnel financier et les secrétaires. Viennent ensuite les techniciens, les commerciaux, les chauffeurs, les opérateurs de production, les ouvriers non qualifiés, les cuisiniers et les mécaniciens.


Sur les 36 pays sondés, la Belgique occupe la 25e place avec ses 27% d'employeurs éprouvant des difficultés à trouver du personnel qualifié. Le pays qui rencontre le moins de soucis est l'Irlande (4%) face au Japon et ses 76% d'employeurs insatisfaits. La moyenne est de 31%.


Manpower, prestataire de services en ressources humaines, a interrogé, durant le 1er trimestre 2010, plus de 35.000 employeurs dont 750 en Belgique.

17:19 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/05/2010

Les Belges pour l'interdiction de fumer dans l'horeca

fumeurs

Plus de deux tiers des Belges (65%) sont favorables à une interdiction de fumer dans les cafés, selon un sondage menée par IPSOS, pour la Fondation contre le cancer, à la veille de la journée contre le tabac.

 

"Soutien grandissant"

"L'interdiction de fumer dans les restaurants et les cafés bénéficie d'un soutien grandissant au sein de la population", souligne la Fondation contre le cancer. En 2004, 49% des Belges soutenaient une interdiction de fumer dans les cafés contre 65% en 2010. Les exploitants horeca sont plus partagés sur cette interdiction: 51 % des exploitants de restaurants et 57 % des exploitants de bistros ou de tavernes estiment qu¹une interdiction de fumer totale dans l¹horeca (cafés inclus) est justifiée. Mais, seuls 24% des exploitants de cafés jugent cette interdiction judicieuse.

 

1 café sur 10 interdit le tabac

Selon la Fondation, à peine un café sur 10 (où sont uniquement vendues des boissons) interdit la consommation de tabac. 1.000 personnes représentatives et 200 exploitants horeca ont été interrogés par IPSOS du 28 avril au 3 mai.

20:05 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/05/2010

Près de la moitié des Belges en surcharge pondérale

frites

En Belgique, 47% de la population présente un surcharge pondérale et 14% souffrent d'obésité, a indiqué Bold, l'Association belge des patients obèses, à l'occasion de la troisième Journée nationale contre l'obésité qui a eu lieu le 22 mai dernier. L'association estime par ailleurs que, pour ces personnes, perdre 5 à 10% de son poids a déjà des effets positifs sur la santé.


En dix ans, le nombre de personnes obèses a augmenté de 27% en Belgique. Le nombre de jeunes en surpoids s'est quant à lui accru de 20%.

 

Pas de yo-yo

La Journée nationale contre l'obésité a deux objectifs cette année. Tout d'abord, promouvoir une meilleure santé et une perte de poids durable. Perdre 5 à 10 pc de son poids contribue ainsi à diminuer le risque de maladies cardiovasculaires et d'autres maladies fatales apparentées (comme le cancer), selon Bold.


Ensuite, cette Journée nationale souhaite souligner qu'il reste encore beaucoup à faire en Belgique pour freiner cette épidémie. "Le problème de l'obésité est la diversité de ses origines et son caractère chronique", explique Wout Van der Borght, président de l'Association belge pour l'étude de l'obésité (BASO).

 

Long terme 

"Ce qui signifie que le traitement de cette maladie demande un changement des habitudes d'une manière durable. Chaque cas est différent. Un suivi adapté et multidisciplinaire du patient est donc indispensable".

20:28 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/05/2010

Les jeunes partent moins pour les vacances d'été

plage3

Si cet été toutes les catégories d'âge partent à nouveau davantage en vacances, les jeunes de moins de 25 ans font exception à cette tendance, selon une enquête réalisée par l'organisation de mobilité VAB. Parmi les moins de 25 ans, ils sont 13,3% à ne pas partir en vacances cet été, contre seulement 9,3% l'année dernière. Le VAB souligne toutefois que les jeunes optent souvent pour une formule de last minute.


L'enquête du VAB indique également que l'on recourt de moins en moins à l'avion pour partir à l'étranger. Chez les plus de 55 ans, le pourcentage de personnes prenant l'avion pour leurs vacances a ainsi baissé de 18%, au profit de l'auto et du mobilhome. A cet égard, il est possible que l'incertitude engendrée par d'éventuels nouveaux nuages de cendres islandais joue un rôle.


L'auto reste le moyen favori de se rendre en vacances l'été. Parmi les personnes de 35 à 45 ans, elles sont 70% à opter pour la voiture. Il s'agit souvent de jeunes familles avec enfants qui jugent l'avion trop onéreux et prennent avec eux de nombreux bagages. Ceci dit, le VAB souligne que l'essence à l'étranger s'est renchérie de 7% en un an. Pour le diesel, la hausse est même de 13%.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2010

De plus en plus d'adolescents parlent suicide sur le chat

muret

De plus en plus de jeunes âgés de 12 à 17 ans se confient sur les canaux de "chat" de Tele-Onthaal (pendant flamand de Télé-Accueil) en ayant des idées concrètes de suicide, ressort-il des chiffres 2009 et des quatre premiers mois de 2010 de l'organisme.


Tele-Onthaal lancera vendredi un nouveau site web avec une navigation claire et un meilleur référencement dans les moteurs de recherche. Le nombre d'heures de clavardage sera en outre doublé d'ici septembre.


"Nous avons constaté depuis 2009 une augmentation de 11% des appels de mineurs concernant des suicides et cette tendance s'est accrue au cours des quatre premiers mois de 2010", a expliqué Kathleen Goovaerts, de Tele-Onthaal.


"Trente et un pour cent des 12-17 ans ont exprimé à travers un 'chat' leur envie concrète de mettre fin à leurs jours. Pour le groupe des 18-39 ans, ce chiffre s'élève à 18%. Au téléphone, 22% des mineurs parlent de suicide", poursuit Kathleen Goovaerts.


Il ressort de l'ensemble des conversations qu'une personne sur dix, sur le 'chat', parle de suicide, alors que seulement 5% l'évoquent par téléphone. Dix-neuf pour cent des personnes qui appellent Tele-Onthaal sont des mineurs.


Le nombre de canaux de clavardage passera de deux à quatre à partir de septembre, ce qui portera le nombre d'heures de "chat" à 112 par semaine. Les salons de "chat" sont accessibles du lundi au samedi, de 18h00 à 23h00, et le mercredi après-midi.

21:48 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2010

Cerexhe: "Si la Flandre veut s'en aller, ce sera sans Bruxelles"

cerexhe3

Le ministre bruxellois Benoît Cerexhe (cdH) a affirmé samedi avoir lu "avec écoeurement" l'interview du président de la NV-A, Bart De Wever, au journal La Libre Belgique, assurant que "si la Flandre veut s'en aller, ce sera sans Bruxelles".


"Au-delà de ses projets inacceptables sur l'avenir de la Belgique, ses déclarations sur Bruxelles sont non seulement imbuvables, elles constituent une véritable provocation que nul ne peut décemment encaisser sans un profond sentiment de malaise, voire de résistance", a-t-il affirmé dans un communiqué. M. De Wever a notamment affirmé que Bruxelles était "trop financée".


"Si le président de la NVA juge Bruxelles trop bien financée, Benoît Cerexhe demande qu'une partie de l'impôt des personnes physiques puisse être perçue sur le lieu de travail et non plus exclusivement sur le lieu de domicile", ajoute le texte.


Benoît Cerexhe assure encore que "quoi qu'en dise le président de la NV-A, Bruxelles ne sera jamais cogérée par les deux entités autonomes". La cogestion de Bruxelles par la Communauté française et la Communauté flamande est tout bonnement "onbespeekbaar" (non négociable), poursuit le ministre cdH, rappelant que Bruxelles est aujourd'hui une Région à part entière.

22:27 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/05/2010

Chaos dans l'organisation des élections

chaos

La préparation des élections le 13 juin est quasiment à l'arrêt. Le serveur mail central est hors service, et le personnel des justices de paix ne reçoit donc plus les mails des présidents et assesseurs désignés. Personne ne sait quels présidents et assesseurs ont confirmé leur présence, écrit Het Laatste Nieuws vendredi.


Selon la loi, la composition des 15.000 bureaux de vote doit être terminée début juin. "Mais arriverons-nous à tenir ce délai? Personne ne le sait", indique-t-on aux greffes du pays. "De nombreux présidents et assesseurs nous ont sans doute indiqué par mail qu'ils ne seraient pas disponibles. Mais nous ne le savons pas et s'il s'avère que nous ne pouvons pas récupérer nos mails une fois la panne résolue, les élections seront vraiment menacées. Car sans bureaux de vote complets, on ne peut pas tenir d'élections."


Le SPF Justice espère résoudre le problème vendredi. Le serveur a dix ans et est usé jusqu'à la corde. Il n'est pas du tout prévu non plus pour supporter le trafic mail des 15.000 membres du personnel. Le département promet un nouveau et "grand" serveur pour le second semestre.

07:51 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/05/2010

Le permis de conduire nouveau arrive bientôt

permis2

Le nouveau permis de conduire, en plastique et au format d'une carte de banque, devrait faire son apparition début juillet, annonce mercredi la presse. L'arrêté royal est prêt et 17 communes pilotes ont été choisies.

 

Format "carte de banque" 

Dans un premier temps, ce seront les nouveaux conducteurs qui en seront dotés, avant de généraliser la chose. L'ensemble du pays devrait pouvoir en bénéficier fin 2011 ou début 2012.


Le nouveau permis -de couleur rose- répond aux prescriptions européennes et se présente sous le format d'une carte bancaire. Sa validité sera de 10 ans maximum.

 

Plus cher (pour vous)

Il est également prévu que ce permis puisse être utilisé par la police pour accéder à la banque de données centralisée des permis de conduire. Enfin, le nouveau permis sera également plus cher: 20 euros au lieu des 11 euros à débourser actuellement.


A Bruxelles et en Wallonie, les communes pilote seront Jette, Arlon, Rochefort, Gembloux, Rixensart, La Calamine, Mons et Ans.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2010

Un Belge sur quatre fume

tabac

Si le tabac est globalement en recul en Belgique, il reste toutefois très présent chez les plus de quinze ans. Un Belge sur quatre (25%) est en effet fumeur, dont 4% occasionnellement, selon une enquête de l'Institut scientifique de santé publique, révélée par les journaux du groupe Vers l'Avenir.


Une bonne moitié des Belges n'ont jamais fumé, mais un quart sont des anciens fumeurs. Sept pour-cent des fumeurs sont également qualifiés d'intensifs, ce qui signifie qu'ils fument plus de vingt cigarettes par jour, alors que la moyenne est de seize.


Deux tiers des fumeurs quotidiens ont déjà tenté de se défaire de cette addiction, qui commence très tôt puisque la moyenne de tabagisme régulier est à 17 ans et qu'un fumeur sur quatre a commencé à 15 ans.


Si la proportion de fumeurs est la même chez les 15-24 ans et les adultes (25%), l'étude constate cependant que l'usage du tabac augmente avec l'âge pour culminer dans le groupe des 45-54 ans (33% fument).


L'âge, le sexe mais aussi le niveau social interviennent en matière de tabagisme, mais on note peu de différences régionales.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2010

Seule la liste "Be One" refusée à Bruxelles

élections

Le bureau principal de la circonscription électorale de Bruxelles-Hal-Vilvorde a arrêté provisoirement les listes samedi. La liste "Be One" est la seule, parmi les 22 déposées, à avoir été rejetée. Celle-ci n'était pas en ordre, notamment au niveau du nombre de signatures requises.


"Il semble que cette liste ait été déposée à la dernière minute", a commenté le président du tribunal de première instance de Bruxelles, Luc Hennart. "Nous avons remarqué que la liste déposée comportait des irrégularités de forme, notamment au niveau des signatures. Elle a donc été refusée provisoirement".


Les 21 autres listes à Bruxelles sont donc celles des partis traditionnels: MR, Open Vld, PS, sp.a, Ecolo, Groen!, cdH, CD&V. Figurent également la Lijst Dedecker, celles du Vlaams Belang, du FN, du RWF (Rassemblement Wallonie France) et de la NV-A. La liste PTB+ ainsi que celles du Front des gauches, d'Égalité et de Belg.Unie sont également acceptées; de même que deux nouvelles listes dans l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde: Wallonie d'abord et le Parti Populaire.


Les nouvelles dénominations Pro Bruxsel et Pirate Party ont aussi été validées. Les listes seront définitivement arrêtées mardi vers 16h, après d'éventuelles réclamations de la seule liste refusée provisoirement.

15:52 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2010

Plus de moyens pour les écoles de devoirs

devoir

Le ministre de l'Enfance a annoncé dimanche une augmentation de 10% des moyens de fonctionnement accordés aux écoles des devoirs.


"Je vais donner à l'ONE les moyens pour augmenter de 10% les subventions de fonctionnement des écoles des devoirs", a indiqué le ministre. Les modalités d'affectation de ces moyens supplémentaires seront déterminées en concertation avec le secteur, a-t-il précisé.


Le ministre a qualifié cette augmentation de moyens de "signal politique important" au secteur, qui intervient "malgré la crise qui frappe les finances publiques". Depuis 2004, les écoles de devoirs bénéficient d'un soutien structurel de la Communauté française à travers un décret.


Ce décret est actuellement soumis à une évaluation. Les écoles de devoirs, initiatives volontaires extrascolaires, luttent pour l'insertion, la promotion sociale et culturelle des enfants et des jeunes issus prioritairement de milieu populaire, selon un communiqué du cabinet du ministre.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/05/2010

"Un olivier serait la meilleure coalition qui soit"

Magnette

Le ministre Paul Magnette, tête de liste PS au Sénat, croit possible la conclusion d'un accord communautaire avec, autour de la table, le FDF et la N-VA, dont la volonté d'aboutir fait douter certains.


"Des accords n'ont-ils pas été conclus dans les années '70 avec le FDF et la Volksunie", a interrogé dimanche M. Magnette dans l'émission De Zevende Dag (VRT). La tête de liste socialiste a cependant indiqué avoir quelques difficultés à percevoir la volonté de la N-VA. "Veulent-ils la fin de la Belgique? Alors, il devient difficile de parler avec eux. Veulent-ils plus d'autonomie pour la Flandre? Alors, je n'ai pas de problème. Nous voulons aussi plus d'autonomie pour la Wallonie", a-t-il indiqué.

 

5 minutes de courage politique

Le chef de file au Sénat a dit espérer que puisse s'installer "le plus rapidement possible" après les élections un gouvernement solide qui puisse s'attaquer aux défis économiques. Il faudra aussi, a-t-il précisé, que dès le départ, ce gouvernement puisse conclure "les grandes lignes" d'un accord relatif à BHV et à la réforme de l'Etat. "Si nous voulons continuer à faire fonctionner la Belgique, un compromis est nécessaire. Il suffit de cinq minutes de courage politique pour l'accepter", a-t-il ajouté en référence à une phrase de M. Leterme restée célèbre.

 

Di Rupo premier ministre ?

Selon Paul Magnette, une majorité "olivier" rassemblant socialistes, chrétiens et humanistes ainsi qu'écologistes, serait "la meilleure coalition" qui soit. M. Magnette n'a par ailleurs pas exclu que le président du PS Elio Di Rupo accède à la fonction de premier ministre. "Si le PS devient le plus grand parti et que le sp.a réalise un bon score, il n'est pas impossible que Di Rupo devienne premier ministre", a-t-il dit.

15:11 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2010

Les élections fixées définitivement au 13 juin

urne

Le gouvernement a formellement fixé vendredi au dimanche 13 juin la date des élections législatives anticipées, a indiqué le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme à l'issue d'un conseil des ministres.


Les arrêtés royaux nécessaires à l'organisation du scrutin devaient encore être adressés au roi pour signature, avant leur parution vers 16h00 au Moniteur.


Les bureaux de vote ouvriront leurs portes le 13 juin à 08h00 pour fermer à 13h00, sauf dans ceux où le vote sera électronique, qui resteront ouverts deux heures de plus.


Yves Leterme a dit vendredi espérer une "campagne sereine", sur les "thèmes importants pour la société". Il a également appelé ses ministres à maintenir dans les prochaines semaines et mois l'indispensable discipline budgétaire. Le chef du gouvernement a répété qu'il allait continuer à veiller à la politique socio-économique.


Si la crise financière qui touche la Grèce s'aggravait, le gouvernement actuel "pourra prendre toutes les dispositions nécessaires", même s'il est démissionnaire, a souligné M. Leterme, rappelant qu'il avait demandé la capacité légale au parlement.

19:46 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/05/2010

Fin de session est dernière séance pour certains députés

chambre2

La Chambre a tenu jeudi sa dernière séance de la 52e session parlementaire avant la dissolution et les prochaines élections législatives. Pour certains parlementaires, cette dernière séance aura aussi marqué la fin de leur carrière de parlementaire.


Dans les rangs PS, Camille Dieu et Jean Cornil ne reviendront plus sur les bancs du parlement. La première est devenue parlementaire en 2003 après une carrière de syndicaliste dans les rangs de la FGTB. Jean Cornil a été directeur-adjoint du Centre pour l'égalité des chances avant de devenir sénateur de 2001 à 2007. Il est ensuite passé à la Chambre.


Au cdH, Clotilde Nyssens, sénatrice de 1999 à 2007 et députée depuis 2007, a également fait savoir qu'elle ne se présentait plus.


Daniel Ducarme, député MR depuis 1981, ancien ministre régional et ancien président de parti, a également indiqué qu'il ne sera plus candidat.


Du côté flamand, ne reviendront plus Jan Peeters (sp.a), Marc Verhaegen (CD&V) et Geert Versnick (Open Vld).

20:35 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2010

Le PS toujours leader, le cdH reprend la 3e place

cdh

Le cdH s'est réjoui mardi de "redevenir le troisième parti en Wallonie" mais s'inquiète de la percée de la N-VA dans le sondage électoral réalisé par Dedicated Research à paraître dans les journaux des Editions de l'Avenir.


"En comparant avec le sondage de mars de Vers l’Avenir, le cdH est le seul parti en progression: il passe de 16,9% à 18,2%, soit plus 1,3%". Selon ce sondage, en Wallonie, le PS resterait en tête avec 32,5% des intentions de vote, suivi du MR (21,1%), du cdH (18,2%) et d'Ecolo (17,6%). Le Front National stagne à 2,9%.


Le cdH n'en regrette pas moins la montée de la N-VA, créditée de 22,9% des voix au nord du pays, ce qui en ferait le premier parti de Flandre, et espère "une remontée des autres partis démocratiques". En Flandre, on retrouve, derrière la N-VA, le CD&V (18,9%), l'Open Vld (14,8%) et le sp.a (14,2%). Le Vlaams Belang et la Lijst Dedecker n'obtiendraient plus respectivement que 12,5% et 3,9%.


Enfin, à Bruxelles-Hal-Vilvorde, le MR domine en décrochant 22,9% des intentions de vote. Le PS et le cdH obtiennent respectivement 11,5% et 7,3% tandis qu'Ecolo diminue légèrement (8,6%). La N-VA apparaît aussi comme premier parti flamand, avec 10,2%.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2010

La Belgique, 5e pays d'accueil européen des demandeurs d'asile

Belgique2

L'Union européenne a enregistré près de 261.000 demandeurs d'asile en 2009, dont 21.645 pour la Belgique, ce qui place notre pays en 5e position des plus grands pays d'accueil européens avec 2.015 demandeurs d'asile par million d'habitants.


Ces chiffres ressortent d'un rapport publié par l'office statistique européen, Eurostat. Parmi les 27 Etats membres de l'UE, la France arrive en première position, avec 47.600 demandeurs d'asile, suivie de l'Allemagne (31.800), du Royaume-Uni (30.300), de la Suède (24.200) et de la Belgique, en 5e place, avec 21.645 demandeurs.


Pour l'ensemble des pays européens, il s'agit essentiellement de citoyens originaires d'Afghanistan (8%), de Russie (8%), de Somalie (7%), d'Irak (7%) ou du Kosovo (5%). En Belgique, ce sont principalement des ressortissants russes (13%), kosovars (12%) et afghans (9%).


Sur 14.365 décisions prises par le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides, 2.910 étaient positives (dont 2.425 ont permis d'obtenir le statut de réfugié et 480 la protection subsidiaire) et 11.460 négatives.

20:59 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2010

Le Conseil de l'Europe pour une responsabilité commune des parents de même sexe

idem

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a demandé jeudi à ses pays membres de garantir la reconnaissance juridique des couples de même sexe et de s'engager en faveur d'une "responsabilité parentale commune".


Les parlementaires ont adopté un texte demandant de garantir dans l'espace européen "la reconnaissance juridique des couples de même sexe". Ils demandent que les Etats "prévoient la possibilité d'une responsabilité parentale commune des enfants de chacun des deux partenaires de même sexe" en tenant compte des intérêts des enfants.


Au terme d'un débat sur "la discrimination en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre", l'APCE a demandé que les personnes transgenres puissent accéder à "des documents officiels reflétant l'identité de genre choisie".


Des personnes transgenres se voient régulièrement refuser un traitement de conversion sexuelle ou ne peuvent obtenir une reconnaissance juridique de leur nouveau sexe, "ce qui contribue aux forts taux de suicide observés dans ce groupe", déplore le document.


Les parlementaires qui siègent à Strasbourg, ont également critiqué "les discours de haine prononcés dans certains pays par des responsables politiques ou religieux ainsi que par des médias et sur internet, ce qui est un grave sujet de préoccupation".

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2010

Les consommateurs ne comparent pas assez les prix

caddie2

A peine 1 consommateur sur 5 compare souvent ou systématiquement les prix entre les différents magasins avant de commencer ses courses, révèle une enquête téléphonique menée auprès de 625 personnes par le Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC).


En outre, moins d'un consommateur sur trois compare souvent ou systématiquement les prix pour le même type de produit au sein du même magasin.


Les consommateurs comparent assez rarement les prix, mais ils estiment que les prix appliqués sont plutôt différents (57%) ou totalement différents (22%). D'autre part, ils sont convaincus que les prix appliqués diffèrent entre les enseignes.


"Il s'ensuit que la perception de la différence de prix entre les enseignes est plus un sentiment que la conclusion de réelles comparaisons de prix sur le terrain", relève le CRIOC dans un communiqué.


Au niveau des types de produits, les consommateurs âgés de 30 à 39 ans achètent beaucoup plus (97%) de produits de grandes marques. A l'inverse, 69% seulement des personnes de 65 ans et plus se procurent de tels produits.


Enfin, concernant les enseignes, les magasins de la grande distribution sont en général considérés comme les plus chers. Les consommateurs perçoivent les enseignes Delhaize le Lion et AD Delhaize comme les plus chères. Globalement, une majorité des consommateurs pense que les hard discounters sont les moins chers, suivis de près par la grande distribution. Deux enseignes sortent du lot: Aldi et Colruyt.

19:00 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2010

Joëlle Milquet répond à l'attaque du MR

Milquet24

La présidente du cdH Joëlle Milquet a tenu à souligner samedi que "c'est à Bart De Wever et aux exigences de la N-VA de scission du pays, notamment, de la sécurité sociale, dramatique pour les francophones, que le cdH a toujours dit non sur la base, par ailleurs, de la position publique de l'ensemble des partis francophones". Elle réagissait ainsi aux remarques du MR sur son refus de négocier une réforme de l'Etat.

 

"Les attaques politiciennes revoient le jour" 

Dans un communiqué, Joëlle Milquet "regrette qu'il n'ait pas fallu 24 heures pour que les attaques agressives et politiciennes revoient le jour, malgré la situation préoccupante du pays" et que le MR "rompe un front des francophones qui est plus que jamais indispensable".

 

"Refus d’une campagne médiocre"

"Si, aujourd'hui, le MR s'étonne qu'on dise non aux séparatistes de la N-VA, c'est à ne plus rien y comprendre, si ce n'est qu'il n'a pas encore trouvé un projet positif sur lequel faire campagne", dit encore le communiqué qui ajoute que "Joëlle Milquet et le cdH se refusent à entrer dans une campagne médiocre, de critiques mutuelles, au moment où les citoyens de notre pays ont besoin de femmes et d'hommes politiques responsables pour retrouver la confiance et assurer l'avenir du pays".

22:02 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |