25/05/2010

Près de la moitié des Belges en surcharge pondérale

frites

En Belgique, 47% de la population présente un surcharge pondérale et 14% souffrent d'obésité, a indiqué Bold, l'Association belge des patients obèses, à l'occasion de la troisième Journée nationale contre l'obésité qui a eu lieu le 22 mai dernier. L'association estime par ailleurs que, pour ces personnes, perdre 5 à 10% de son poids a déjà des effets positifs sur la santé.


En dix ans, le nombre de personnes obèses a augmenté de 27% en Belgique. Le nombre de jeunes en surpoids s'est quant à lui accru de 20%.

 

Pas de yo-yo

La Journée nationale contre l'obésité a deux objectifs cette année. Tout d'abord, promouvoir une meilleure santé et une perte de poids durable. Perdre 5 à 10 pc de son poids contribue ainsi à diminuer le risque de maladies cardiovasculaires et d'autres maladies fatales apparentées (comme le cancer), selon Bold.


Ensuite, cette Journée nationale souhaite souligner qu'il reste encore beaucoup à faire en Belgique pour freiner cette épidémie. "Le problème de l'obésité est la diversité de ses origines et son caractère chronique", explique Wout Van der Borght, président de l'Association belge pour l'étude de l'obésité (BASO).

 

Long terme 

"Ce qui signifie que le traitement de cette maladie demande un changement des habitudes d'une manière durable. Chaque cas est différent. Un suivi adapté et multidisciplinaire du patient est donc indispensable".

20:28 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.