23/05/2010

De plus en plus d'adolescents parlent suicide sur le chat

muret

De plus en plus de jeunes âgés de 12 à 17 ans se confient sur les canaux de "chat" de Tele-Onthaal (pendant flamand de Télé-Accueil) en ayant des idées concrètes de suicide, ressort-il des chiffres 2009 et des quatre premiers mois de 2010 de l'organisme.


Tele-Onthaal lancera vendredi un nouveau site web avec une navigation claire et un meilleur référencement dans les moteurs de recherche. Le nombre d'heures de clavardage sera en outre doublé d'ici septembre.


"Nous avons constaté depuis 2009 une augmentation de 11% des appels de mineurs concernant des suicides et cette tendance s'est accrue au cours des quatre premiers mois de 2010", a expliqué Kathleen Goovaerts, de Tele-Onthaal.


"Trente et un pour cent des 12-17 ans ont exprimé à travers un 'chat' leur envie concrète de mettre fin à leurs jours. Pour le groupe des 18-39 ans, ce chiffre s'élève à 18%. Au téléphone, 22% des mineurs parlent de suicide", poursuit Kathleen Goovaerts.


Il ressort de l'ensemble des conversations qu'une personne sur dix, sur le 'chat', parle de suicide, alors que seulement 5% l'évoquent par téléphone. Dix-neuf pour cent des personnes qui appellent Tele-Onthaal sont des mineurs.


Le nombre de canaux de clavardage passera de deux à quatre à partir de septembre, ce qui portera le nombre d'heures de "chat" à 112 par semaine. Les salons de "chat" sont accessibles du lundi au samedi, de 18h00 à 23h00, et le mercredi après-midi.

21:48 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.