22/05/2010

Cerexhe: "Si la Flandre veut s'en aller, ce sera sans Bruxelles"

cerexhe3

Le ministre bruxellois Benoît Cerexhe (cdH) a affirmé samedi avoir lu "avec écoeurement" l'interview du président de la NV-A, Bart De Wever, au journal La Libre Belgique, assurant que "si la Flandre veut s'en aller, ce sera sans Bruxelles".


"Au-delà de ses projets inacceptables sur l'avenir de la Belgique, ses déclarations sur Bruxelles sont non seulement imbuvables, elles constituent une véritable provocation que nul ne peut décemment encaisser sans un profond sentiment de malaise, voire de résistance", a-t-il affirmé dans un communiqué. M. De Wever a notamment affirmé que Bruxelles était "trop financée".


"Si le président de la NVA juge Bruxelles trop bien financée, Benoît Cerexhe demande qu'une partie de l'impôt des personnes physiques puisse être perçue sur le lieu de travail et non plus exclusivement sur le lieu de domicile", ajoute le texte.


Benoît Cerexhe assure encore que "quoi qu'en dise le président de la NV-A, Bruxelles ne sera jamais cogérée par les deux entités autonomes". La cogestion de Bruxelles par la Communauté française et la Communauté flamande est tout bonnement "onbespeekbaar" (non négociable), poursuit le ministre cdH, rappelant que Bruxelles est aujourd'hui une Région à part entière.

22:27 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.