22/02/2010

Les Belges défavorables à la vente en porte-à-porte

vendeur

Les Belges ne sont pas favorables à la vente en porte à porte, selon une enquête de Scarlet. Au moins 95% des Belges ont une vision négative de ce type de vente et les Flamands, qui achètent davantage de produits de cette manière que les Bruxellois et les Wallons, sont les plus sévères.


30% des Belges ont pourtant déjà effectué au moins un achat sur le pas de leur porte. Il s'agit surtout de dons pour de bonnes actions, de cartes de soutien à des associations mais aussi de produits classiques comme des encyclopédies et des casseroles.


La perception négative de la vente en porte-à-porte ne signifie pas que le Belge ferme la porte aux colporteurs car 32% de nos compatriotes se disent intéressés lorsque les services ou les produits sont moins chers via ce canal.


Interrogés sur les raisons de leur vision négative de la vente en porte-à-porte, quatre Belges sur dix déclarent préférer choisir eux-mêmes le moment de s'informer sur l'un ou l'autre produit ou service, 29% affirment ne pas avoir confiance dans les vendeurs et 25% dans la qualité des services et produits offerts.

20:46 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.