30/12/2009

Rouler vite, quel est le problème ?

vitesse2

Seul un conducteur de moins de 30 ans sur trois estime socialement inacceptable de rouler vite. En vieillissant, ils deviennent néanmoins plus nombreux, indiquent mercredi De Standaard et Het Nieuwsblad.


L'Institut belge pour la Sécurité routière (IBSR) a mené une étude -une première- sur l'attitude par rapport à la sécurité routière, en fonction de l'âge, du sexe et du lieu de résidence. Les plus grandes différences s'expriment au niveau de l'opinion par rapport à la vitesse.


Les moins de 30 ans sont bien plus tolérants vis à vis de la vitesse au volant. Seuls 36% la trouvent socialement inacceptable. Cette tolérance diminue toutefois en prenant de l'âge.


Ce sont les Bruxellois qui désapprouvent le plus la vitesse, suivis par les Flamands, puis par les Wallons. Le pourcentage de gens estimant que rouler vite met des vies en danger est le plus bas en Flandre (73,5%) et le plus élevé en Wallonie (82%).

17:50 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.