07/09/2009

La carte d'identité électronique trop peu utilisée

ci

Une enquête révèle que plus de la moitié des travailleurs font trop peu confiance à leur carte d'identité électronique (eID) pour l'utiliser au travail ou à la maison. Appel est lancé pour la populariser. Une enquête révèle que plus de la moitié des travailleurs font trop peu confiance à leur carte d'identité électronique (eID) pour l'utiliser au travail ou à la maison. Appel est lancé pour la populariser.

 

L'enquête a été menée auprès de 1.000 travailleurs belges par Indigov, à la demande du fournisseur de logiciels SAP. Selon les résultats de cette étude, à peine 40% des personnes interrogées ont déjà utilisé leur carte eID et un Belge sur cinq y a déjà eu recours pour son travail.

 

Malgré ces chiffres, SAP pense que les travailleurs belges sont intéressés par le fait de pouvoir utiliser leur carte d'identité électronique au travail. La société développe des applications pour les entreprises du lecteur d'eID. "L'enquête montre que les Belges ont, en tout état de cause, un intérêt pour les applications avec leur eID sur le lieu de leur travail", insiste Bart Van der Biest, sales director chez SAP.

 

Sur base du succès de Tax-on-web, système via lequel, d'après l'étude, 53,8% des sondés ont déjà introduit leur déclaration, SAP appelle le gouvernement à populariser la carte d'identité électronique. "Il y des de nombreux avantages à utiliser l'eID au travail, mais il y a encore des obstacles", ajoute Danny Van Heck, directeur général de SAP Belgique.

18:37 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.