31/08/2009

85% des enfants emmenés à l'école en voiture pour la rentrée

voiture

Au moins 85% des enfants sont emmenés à l'école en voiture par leur mère (70%), leur père (16%) ou par les grans-parents (8%). Seuls 5,7% d'entre eux y vont en transport en commun, 4,5% à vélo ou via un autre mode de déplacement, ressort-il d'une enquête menée par l'organisation de défense des automobilistes Touring qui qualifie elle-même ces résultats de surprenants.


A la veille de la rentrée des classes, Touring a insisté lundi sur une série de comportements de prudence qu'elle invite les automobilistes à adopter à l'égard de leurs propres enfants, et de ceux qu'ils rencontreront sur le chemin de l'école.


Près de mille personnes ont pris part à l'enquête effectuée à la fin du mois d'août. L'organisation de défense des automobilistes s'est dite elle-même "surprise par le grand nombre de personnes qui conduisent leurs enfants en voiture". Elle attribue ce phénomène au fait que, selon elle, de nombreuses personnes considèrent les transports en commun "pas sûrs, peu pratiques et désagréables".


Pour elle, il est d'autant plus important de respecter quelques règles de sécurité routière. La voiture doit disposer d'un équipement minimum de sécurité; les enfants doivent être bien attachés et le conducteur doit adapter sa conduite sur le chemin de l'école, étant lui-même souvent une source d'insécurité pour les écoliers.


Touring conseille donc aux automobilistes de respecter les limitations de vitesse de 30km/h aux environs des écoles, de s'arrêter aux passages piétons, et de ne pas oublier que les enfants et les jeunes gens peuvent parfois adopter des comportements inattendus.


Autres messages de prudence: faire attention lors des manœuvres en marche arrière, au moment d'emprunter une rue à gauche ou à droite -les piétons et les cyclistes qui vont tout droit ont la priorité-, en dépassant un tram ou un bus...


Les automobilistes sont également invités à garder au minimum un mètre de distance lors du dépassement des cyclistes et à respecter les règles de stationnement: pas trop près d'un passage piéton, ni sur un trottoir ou sur un coin.


Touring a enfin adressé quelques recommandations aux parents: transporter les enfants qui mesurent moins d'1m35 dans un siège enfant adapté; utiliser toujours la ceinture de sécurité y compris pour les enfants et fermer la voiture avec la fermeture de sécurité enfant; utiliser un siège pour enfants aussi sur le vélo, mais de préférence à l'arrière ou dans une petite remorque; déposer les enfants à l'école sans déranger les autres usagers de la route ou enfin penser à d'autres moyens de transport, sachant qu'un quart du trafic pendant les heures de pointe est dû au trafic scolaire...

18:18 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/08/2009

La ceinture de sécurité est de plus en plus portée

ceinture

Selon les observations de l'Institut belge pour la Sécurité routière (IBSR), les conducteurs de voiture et les passagers portent de plus en plus souvent leur ceinture de sécurité à l'avant. En 2008, elle était portée dans 79,9% des cas observés, contre 78,6% en 2007 et 75,3% en 2006. C'est ce qui ressort de la réponse du secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe, à une question écrite de Leen Dierick (CD&V).


"La proportion dans laquelle la ceinture de sécurité est portée évolue favorablement, mais cette évolution ralentit au fil des ans", déclare M. Schouppe. La ceinture était seulement portée dans 56,6% des cas en 2003. Puis, jusqu'en 2006, il y a eu une forte croissance.


Il semble également, selon les observations, que la ceinture est de plus en plus portée à l'arrière. En 2003, 57,6% des passagers assis à l'arrière la portaient souvent ou toujours. Cette proportion est passée à 62,4% en 2006. Concernant la protection des enfants dans un siège enfant, il y a eu pour la même période une augmentation, de 90,6 à 96,1%.

10:05 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2009

Du 1er au 31 août 2009

blog2

15:23 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Joëlle Milquet prépare la troisième phase du plan emploi

milquet22

La ministre fédérale de l'Emploi Joëlle Milquet (cdh) prépare un nouveau volet de mesures anti-crise pour la rentrée de septembre, rapporte L’Echo dans son édition de samedi.


Joëlle Milquet envisage maintenant de doubler les réductions de charges en faveur des trois premiers emplois créés par une PME ou encore de favoriser le glissement vers un statut de formateur pour les travailleurs de plus de 45 ans qui perdent leur emploi. Il s'agit de "pistes", souligne la ministre, qui devront faire l'objet d'arbitrages dans le cadre d'un budget que l'on sait étriqué.


"Pour gagner en efficacité, nous devons agir de manière concertée, avec le fédéral en soutien des ambitions régionales", ajoute-t-elle par ailleurs. C'est à ce titre que la ministre cdh réunira une conférence interministérielle de l'Emploi début septembre, avant que la 3e phase du plan de relance soit discutée au fédéral.

15:08 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |