29/07/2009

Les Belges favorables à l'affichage de l'empreinte carbone sur les produits

co2

Pas moins de 70% des Belges, et 72% des Européens, estiment que la présence d'une étiquette précisant l'empreinte carbone des différents produits de consommation courante devrait être rendue obligatoire à l'avenir, révèle mercredi un sondage Eurobaromètre réalisé par la Commission européenne.

 

Sensibilisation
Présentée comme un des moyens de sensibiliser à la cause environnementale et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, cette étiquette indiquerait la quantité totale de gaz à effet de serre émise par un produit tout au long de sa vie, depuis sa fabrication jusqu'à son élimination.


Mené en avril dernier auprès de 27.000 Européens -dont un millier de Belges-, ce sondage montre également que 46% des Belges, et autant d'Européens, sont favorables à l'imposition d'une taxe sur les produits polluants afin d'encourager la vente de produits plus propres.

 

Le Belge tient compte de l’environnement pour ses courses

83% des Européens, et même 87% des Belges, disent d'ailleurs tenir compte de l'environnement lorsqu'ils font leurs courses, même s'ils ne sont que 47% en Europe (et 42% en Belgique) à lire les labels apposés sur les produits.


La moitié seulement des Européens, mais 62% des Belges, disent par ailleurs faire confiance aux garanties écologiques avancées par les fabricants; 48% des Européens, et 34% des Belges, n'y croient en revanche pas du tout.

 

L’écolabel européen méconnu

Enfin, l'écolabel européen, créé en 1992 afin de guider les consommateurs vers les produits les plus respectueux de l'environnement, n'est connu, près de 20 ans après son lancement, que par 37% des Européens, et 36% des Belges seulement.

21:01 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.