24/07/2009

Fonck songe (un peu) à la présidence du cdH

Fonck

Une semaine après avoir perdu son portefeuille de ministre de l'Enfance, de l'Aide à la Jeunesse et de la Santé de la Communauté française, la Framerisoise Catherine Fonck, qui reste députée cdH, affirme jeudi dans plusieurs journaux qu'elle a "du temps à donner au cdH", laissant entendre qu'elle pourrait envisager de succéder à Joëlle Milquet à la tête du parti humaniste.


"Ce n'est pas encore clair dans ma tête mais maintenant, j'ai du temps. Et il en faut pour diriger un parti. Je veux servir à renforcer le projet du cdH".


Après avoir été affectée par le fait de n'avoir pas été reconduite à un poste ministériel, Catherine Fonck qui affirme ne pas avoir à rougir de son bilan et qui souligne qu'elle a travaillé durant cinq ans sans faire preuve de complaisance, "en interne au sein du parti, comme en externe" (...), déclare encore qu'aujourd'hui, elle a "besoin d'un souffle, d'autres défis, avec d'autres. Le travail est gigantesque".


Et l'ex-ministre d'affirmer encore que Joëlle Milquet a cumulé la présidence du parti et un poste de ministre "parce qu'il n'y avait pas d'autre choix, à ce moment-là. Mais pour diriger un parti, il faut du recul".


Catherine Fonck indique encore que "pouvoir travailler en interne du parti, ça me botte". "Le cdH a besoin de retrouver une identité plus forte. (...) J'ai envie de renforcer la position centriste du cdH", dit encore l'ancienne ministre.

18:13 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.