15/06/2009

Les enfants souffrent plus des disputes que d'un divorce

enfant4

Beaucoup de couples ne vivent plus que de disputes et de tensions, mais restent ensemble pour leurs enfants. Et ce n'est pas une bonne idée, selon les psychologues de l'université Cornwell de New York. L'impact d'une éducation tendue est particulièrement important sur les enfants.

 

Contre les clichés

Sur deux mille familles, l'effet des disputes sur les enfants a été examiné. Ceux qui pensent que les enfants ne subissent pas le poids des disputes et des discussions d'adultes se trompent lourdement. Et c'est surtout à l'école que cela se traduira. Contrairement aux idées reçues, ils sont plus sujets aux problèmes de drogue, d'alcool, de santé mentale et de comportement que les enfants de parents divorcés.

 

Relations ultérieures

Cette instabilité dans l'image de la relation aura souvent un écho plus tard, dans les relations que l'enfant devenu adulte entreprendra de vivre: des conséquences négatives se feront rapidement ressentir. Et ce surtout parce qu'ils n'ont jamais vu un "bon" exemple de stabilité dans le couple à la maison étant petits. Des parents qui restent ensemble "pour les enfants", comme le consacre l'expression, ne sont plus remplis d'amour l'un pour l'autre. Dès lors, les enfants ne savent ce qu'est une belle relation d'amour entre adultes et ne savent pas comment résoudre leurs problèmes d'une manière constructive.

19:41 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.