05/05/2009

L'enseignement, la priorité des Wallons et des Bruxellois

Enseignement

L'enseignement est la priorité numéro un des Wallons et des Bruxellois pour les prochaines élections, montre un sondage réalisé par le Cevipol de l'ULB pour Le Soir et la RTBF auprès de 900 personnes, et dont les résultats ont été publiés lundi sur le site internet du Soir.


Selon ce sondage, 60,3% des Wallons et 63,1% des Bruxellois considèrent en effet qu'il faut donner plus de moyens à l'école pour un enseignement de qualité.


Les transports en commun, moins de fiscalité...

Viennent ensuite, pour les Wallons, la nécessité d'avoir des transports en commun plus efficaces (47,7%) et la diminution de la fiscalité (40,7%). Pour les Bruxellois, l'accroissement de l'aide aux demandeurs d'emploi vient en deuxième position (49,2%) devant des transports en commun plus efficaces (44,5%).


Des différences apparaissent cependant en ce qui concerne les visions d'avenir. "Dans l'hypothèse où la Flandre devenait indépendante, 48,6% des Wallons souhaiteraient unir leur destinée avec les Bruxellois pour seulement 25,1% des Bruxellois", indique Le Soir. Par ailleurs, dans la capitale, 37,3% des personnes interrogées opteraient pour l'option du district européen.


Plus d'autonomie en matière d'emploi

Enfin, lorsque l'on évoque les domaines dans lesquels les Régions et les Communautés pourraient avoir davantage de pouvoir, l'emploi sort très majoritairement en tête: 65% des Wallons et 68,4% des Bruxellois souhaitent davantage d'autonomie en la matière.

15:01 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.