23/03/2009

Les enfants ne devront plus payer la maison de repos de leurs parents

3e âge

De nombreux enfants ne devraient plus, à l'avenir, s'acquitter des frais de prise en charge de leurs parents installés dans une maison de repos. Et ceux qui, par obligation alimentaire, devront encore s'en acquitter, verraient leur facture largement diminuée. Une proposition de loi allant dans ce sens a été déposée en commission de la santé, écrivent lundi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.


Aujourd'hui, lorsque les pensionnaires ne sont pas en mesure de payer leur loyer mensuel, le CPAS prend en charge la différence. Le CPAS réclame ensuite la restitution de ce montant aux enfants des pensionnaires.


Si la proposition de loi, déposée à la Chambre par l'Open Vld et le CD&V, est votée, les centres d'action sociale seront à l'avenir davantage sollicités pour payer les factures de maisons de repos. Elle stipule que le montant maximum que les CPAS peuvent réclamer mensuellement doit baisser de 902 euros à 375 euros. Par ailleurs, toute personne bénéficiant de revenus moyens ne devra plus payer pour ses parents.


L'Union des Villes et Communes de Wallonie, l'Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale ainsi que l'Union flamande des villes et communes tirent la sonnette d'alarme dans une lettre ouverte. "L'Open Vld et le CD&V affirment qu'ils sont partisans de la solidarité familiale, mais son application est si limitée que le système va s'éroder", peut-on lire dans cette lettre.

16:49 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.