18/03/2009

L'accès aux crèches par identification d'empreintes digitales

crèche3

Plusieurs crèches en Communauté françaises, à Nivelles et Namur, sont désormais équipées de systèmes d'identification par empreintes digitales, afin de mieux contrôler les allées et venues, quelques semaines après la tuerie qui avait causé la mort de deux bébés et d'une puéricultrice dans une crèche de Termonde.


Dans la foulée de cette tuerie, une entreprise spécialisée dans les systèmes de sécurité, Easydentic, avait conclu un accord-cadre avec l'association professionnelle des crèches indépendantes (Unieko), en vue de l'installation de systèmes de sécurité biométriques.


Côté francophone, deux crèches situées à Nivelles et une troisième plus récemment à Namur ont fait appel à Easydentic. Le système semble satisfaire à la fois les parents et le personnel, qui ne semblent pas s'inquiéter des éventuelles atteintes à la vie privée qu'un tel système pourrait entraîner.


L'ONE rappelle pour sa part qu'elle "n'impose rien" et que "le milieu d'accueil doit rester un lieu de vie", avec ce que cela suppose de "souplesse, par exemple, si une grand-mère vient exceptionnellement rechercher son petit-enfant".

16:26 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.