05/03/2009

Une campagne pour sensibiliser et prévenir la violence dans les hôpitaux

URGENCES_HOPITAL

"Gardez la tête froide, ça rafraîchit". Tel est le slogan de la campagne de prévention et de sensibilisation à la violence dans les hôpitaux lancée jeudi à l'occasion d'une réunion d'information sur le thème de la criminalité dans les hôpitaux.


La campagne, mise sur pied en étroite collaboration par les SPF Santé et Intérieur avec le groupe de travail 'Sécurité et prévention de la criminalité dans les hôpitaux', est une réponse à l'attention croissante des institutions hospitalières pour la problématique de la criminalité dans les hôpitaux.

 

Prévention
Soutenue par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Laurette Onkelinx, la campagne s'articule autour de trois axes: un manuel pour le management des hôpitaux, une information pour le personnel et une campagne d'affichage.


Le management dans les hôpitaux recevra un manuel pour l'aider à développer, à mettre en œuvre, à évaluer et à adapter un programme de prévention de l'agression grâce à un modèle de développement générique et des informations pratiques. Les principaux objectifs de ce manuel sont d'une part de susciter une réflexion et d'autre part de soutenir les hôpitaux dans leur stratégie de prévention.

 

Réagir correctement

Le personnel dans les services d'urgence, dans les hôpitaux psychiatriques et dans les sections psychiatriques des hôpitaux généraux ainsi que les travailleurs d'accueil recevront des informations concrètes sur l'adoption d'une attitude proactive, s'ils sont confrontés à une quelconque forme d'agression qu'elle soit physique et verbale.


Enfin, la campagne vise aussi à sensibiliser le personnel, les patients et les visiteurs dans les hôpitaux par des affiches portant le slogan et frappé du logo. Ce logo est commun aux différents produits de la campagne. Il s'agit d'un cachet avec le message 'Stop à l'agression dans les hôpitaux'. Il sera placardé comme un coup de poing sur tout le matériel de la campagne pour offrir un contrepoids au message positif qui est de garder son calme.


La campagne a certes pour objectif principal de sensibiliser le management, les prestataires de soins, les patients et les citoyens à la problématique de l'agression dans les hôpitaux mais en même temps elle vise à encourager les personnes à signaler toute agression. Cette campagne s'inscrit dans une politique de lutte contre la violence dans les hôpitaux lancée en 2005 et menée en collaboration par les SPF Santé publique et Intérieur.

20:18 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.