23/01/2009

94% des disparitions résolues en 2008 à Bruxelles-Ouest

police

En 2008, la zone de police Bruxelles-Ouest, qui couvre les communes bruxelloises de Berchem-Sainte-Agathe, Koekelberg, Jette, Ganshoren et Molenbeek-Saint-Jean, a traité 92 disparitions de personnes majeures, a indiqué vendredi la police locale.

 

5 dossiers pas clôturés

87 personnes, soit 94%, ont été retrouvées en bonne santé et cinq dossiers ne sont pas clôturés. Ces cinq cas de disparition ne sont pas jugés spécialement inquiétants par la police. Il s'agit de personnes âgées ayant quitté leur home, d'une femme qui a disparu d'un centre psychiatrique, d'un jeune homme de 18 ans qui a quitté son domicile familial et d'un homme âgé d'une quarantaine d'années parti sans laisser de nouvelles.


Parmi ces cinq dossiers, le plus ancien remonte à octobre 2008. Il n'est pas exclu que l'une de ces personnes aient été retrouvées et que la police n'en soit informée. Les personnes disparues sont souvent retrouvées dans un environnement familier, indique la police.

 

Section "Meurtre"

La police de la zone de Bruxelles-Ouest centralise les dossiers de disparition de majeurs au sein de la section "Meurtre" de la brigade judiciaire. Auparavant ces enquêtes étaient menées par les différents services de la police locale. Les disparitions de mineurs, jugés généralement plus inquiétantes, sont elles, traités par le service Jeunesse de la police.


Pour chaque enquête menée par la police locale, les informations sont transmises à la cellule des Personnes Disparues de la Police Fédérale et aux magistrats de référence au Parquet qui reçoivent un rapport hebdomadaire sur le suivi des différents dossiers en cours.

17:49 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.