31/08/2007

Si la Belgique éclatait, tout le monde serait perdant

Fin Belgique

La suppression des transferts au niveau de la sécurité sociale et des mécanismes de solidarité entre les Régions et Communautés aboutirait à un trou dans les finances wallonnes de 3,3 milliards d'euros, écrit vendredi L'Echo, sur base des estimations d'Henri Capron, professeur d'économie à l'Université libre de Bruxelles (ULB).

Des conséquences importantes
Par rapport à Bruxelles, la diminution serait de l'ordre de 0,2 milliard d'euros. Concrètement, cela signifie que chaque Wallon devrait se passer de 1.000 euros par an, tandis que chaque Bruxellois serait ponctionné de 200 euros par rapport à la situation actuelle, estime le professeur Capron sur base des chiffres de la comptabilité nationale de 2003. Mais les conséquences ne s'arrêteraient pas là.

Série de surcoûts
De nombreux analystes pointent une série de surcoûts économiques qui découleront immanquablement d'une scission: des entreprises qui sont établies dans une seule Région devront avoir des sièges dans les autres entités, des multinationales risquent de migrer ailleurs, etc. Selon M. Capron, la Flandre a certes la capacité d'encaisser le coup, "mais il serait illusoire de croire qu'elle puisse à terme en sortir plus riche". "Le contrecoup pour l'économie sera tel que ce sont les trois Régions qui trinqueront".

16:54 Écrit par Marc Vande Weyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |